Je tiens manifester mon indignation face l’attitude d’un homme qui persiste et signe en mobilisant de bien curieux amis (parmi lesquels on est surpris de ne pas voir figurer Alain Finkielkraut et Georges Frêche).

Pour banaliser les propos tenus dans l’interview donnée Var Matin le mois dernier, Sevran voudrait faire croire, dans un article publié par Libération le 11 janvier, qu’il s’agirait d’un «incident clos». Il se fonde sur un accord conclu avec SOS Racisme qui valide, de fait, les propos tenus par l’animateur en lui proposant de se rendre en Afrique, ce qui est une véritable provocation puisque des pays africains, eux aussi, ont déposé plainte. Non seulement Pascal Sevran n’a pas cherché contacter le CollectifDom, seul plaignant français dans cette affaire, et n’a donc jamais présenté la moindre excuse, mais il n’a jamais renié ses propos.

Comme témoin de moralité, Sevran convoque Roger Hanin. C’est plutôt malvenu. Le 16 février 2006, Roger Hanin déclarait au micro d’Europe 1, dans l’émission de Jean-Marc Morandini « Y'a pas assez de noirs ? Assez ! Arrêtez de pleurnicher ! … Quand je regarde la télé, je ne vois que des chanteurs noirs ! » Morandini lui faisant remarquer qu’ « Il y a un problème tout de même pour l'accès des minorités visibles la télé », Hanin répondait : « Mais c'est n'importe quoi : Pourquoi pas aussi les bègues, les homos ou les nains ! »

Pour le moment, Pascal Sevran n’a pas été exclu de France Télévisions au motif que l’incident n’est pas survenu sur l’antenne du service public. C’est oublier qu’il s’agit d’une récidive. C’est bien sur l’antenne du service public (au cours d’une émission de Marc-Olivier Fogiel) que Sevran faisait déj la promotion du tourisme sexuel en disant que c’était une bonne chose pour les pays pauvres. « Sinon qu’irions-nous faire dans ces pays infestés de moustiques » ironisait-il en direct le 8 janvier 2006.

RFO a pris ses responsabilités en supprimant de ses programmes l’émission de l’animateur qui s’affirme publiquement raciste et défend le tourisme sexuel et l’eugénisme. L’association des amis de Marcel Jouhandeau, présidée par le neveu de l’écrivain, a décidé d’exclure Pascal Sevran de ses membres. La récidive de l’animateur raciste nous amène demander une nouvelle fois Patrick de Carolis de supprimer l’émission de Pascal Sevran et Jacques Chirac de lui faire retirer sa Légion d’honneur. L’incident n’est pas clos. Il ne fait au contraire que s’envenimer.